Partager

Élimination

Dans les entrepôts, plusieurs infestations au niveau des produits entreposés commencent par des trogodermes qui se nourrissent d’insectes morts se retrouvant dans les aires de stockage. Il est donc important d’appliquer de bonnes mesures sanitaires permettant d’enlever les foyers d’infestations et ce, le plus souvent possible. De plus, pour prévenir les infestations, on recommande d’installer un réseau de détection pour ces insectes, constitué de pièges englués et de pièges à phéromones. Ce réseau devra être soumis à des inspections régulières.

Dans les résidences privées, lorsque survient un problème de trogodermes, on doit vérifier la nourriture afin de trouver la source d’infestation. Tous les aliments doivent être placés dans des contenants hermétiques. De cette façon, on évite la contamination des denrées alimentaires qui n’ont pas été touchées. On recommande aussi de passer l’aspirateur dans les fentes et fissures du garde-manger afin d’éliminer les résidus de nourriture et les insectes qui pourraient s’y trouver. Par la suite, pour éviter la multiplication des insectes au niveau du sac de la balayeuse, on doit le jeter à la poubelle. Finalement, on conseille d’appliquer le Destructeur d’insectes rampants Maheu&Maheu ou la Poudre insecticide Maheu&Maheu dans les fissures et les fentes du garde-manger ainsi qu’aux endroits adjacents. Avant d’appliquer l’insecticide, prenez soin de retirer toute la nourriture du garde-manger.

Actions

  • Mettre toute la nourriture dans des contenants hermétiques
  • Passer l’aspirateur dans le garde-manger et sous les électroménagers (vider ou se débarrasser du contenant de récupération)
  • Appliquer un insecticide sur le périmètre de la cuisine et dans les fentes et fissures du garde-manger

Prévention

  • Garder la nourriture dans des contenants hermétiques

Description et développement

Le trogoderme des entrepôts (Trogoderma variable ballion ) est un insecte holométabole de l’ordre des coléoptères et de la famille des dermestidés (Dermestidae ). L’adulte est un insecte ovale de couleur brun foncé avec un dessin au niveau des élytres ainsi qu’une pubescence cendrée très fine et peu épaisse. Ses antennes forment une massue fusiforme atténuée. L’adulte mesure environ 3 à 4mm tandis que la larve peut atteindre 6mm de long. Au début de son développement, la larve est de couleur plutôt blanchâtre et prend une teinte de brun foncé à maturité.
Dépendant des conditions, le cycle de développement du trogoderme peut varier considérablement. Dans des conditions favorables de température et d’humidité, son cycle complet, c’est-à-dire le passage de l’oeuf jusqu’à l’adulte, dure en moyenne 43 jours.

La femelle peut pondre de 30 à 100 oeufs, qu’elle dépose dans la nourriture, et l’éclosion a lieu une à deux semaines plus tard. Toujours dans des conditions favorables, la larve mue environ 6 fois. Elle possède des poils dont la structure et l’abondance peuvent être une source d’irritation pour des personnes sensibles qui entrent en contact ou ingèrent cette dernière.

Habitudes

Il semblerait que les ancêtres de cette espèce de trogoderme se nourrissaient plutôt d’insectes et d’animaux morts. Mais avec les années, leurs habitudes alimentaires se sont étendues aux produits végétaux.

Maintenant considéré comme l’un des plus importants parasites de nourriture sèche, le trogoderme des entrepôts est un insecte très vorace. Il s’attaque à une multitude de denrées alimentaires telles que: les graines de brocoli, de cantaloup, de carotte, les mélanges à gâteau, les pâtes alimentaires, les biscuits, la farine, les céréales, le riz, les aliments déshydratés, les bonbons, les arachides et même la nourriture sèche pour chien, etc.
Encore aujourd’hui, on retrouve des trogodermes se nourrissant au niveau des insectes et des animaux morts. On a même observé les larves se nourrissant de trogodermes adultes morts. Les vieux appâts à rongeurs oubliés vont également constituer une nourriture de choix pour ces insectes.

Contrairement à d’autres espèces, le trogoderme des entrepôts vole très bien ce qui lui permet de se déplacer aisément. On a déjà capturé des spécimens à des hauteurs de 10,5 mètres (35 pieds) dans les airs.

Attirés par la lumière du jour, on retrouve souvent les trogodermes sur le rebord des fenêtres et au niveau des puits de lumière. De plus, l’installation d’électrocuteurs dans les entrepôts s’est avérée très efficace pour dépister un problème de trogodermes.

Pour plus d'informations, veuillez consulter notre bulletin technique Le Dépisteur numéro 5 .

Vers le haut