Partager

Élimination

Dans les cas où l'on est pris avec un problème de ptinidés, on doit vérifier les recoins de l'établissement où peuvent s'accumuler des résidus. La première étape consiste à retirer toutes les sources possibles de nourriture pour ces insectes. L'application de la Poudre insecticide Maheu&Maheu est à conseiller, complété par une pulvérisation d'insecticide liquide tel de Destructeur d'insectes rampants Maheu&Maheu sur le périmètre des pièces et les endroits faciles d'accès. La poudre permettra de traiter les endroits difficilement accessibles comme les vides de structure: murs, greniers, dessous de bain, plafonds suspendus, prises de courant, contours de tuyaux, etc.

Actions

  • Appliquer un insecticide sur le périmètre des pièces où l'insecte a été retrouvé
  • Appliquer un insecticide en poudre dans les vides de structure et dans l’entretoit s'il y a beaucoup d'infiltration à l'intérieur

Prévention

  • Garder la nourriture dans des contenants hermétiques
  • Éviter de mettre des rodenticides dans les vides de structures lors d'infiltration de rongeurs

Description et développement

Les ptines sont de petits coléoptères de la famille des ptinidés (Ptinidae ). De couleur brun rougeâtre, ces insectes holométaboles sont souvent confondus avec les araignées à cause de leur corps fortement convexe et arrondi et leurs pattes très longues. Leur abdomen ressemble à une garniture d'aiguille, et leurs antennes sont longues et filiformes. La taille peut varier de 1,5 mm à 3,5 mm.

Les trois genres de ptinidés que l'on rencontre le plus souvent sont:

1. Genre Mezium : La tête et le thorax sont recouverts de poils et les trochanters postérieurs courts. On rencontre surtout ici le ptine américain (Mezium americanum ).

2. Genre Gibbium : Ressemble à Mezium , mais les trochanters postérieurs sont longs et la tête ainsi que le thorax sont lisses et brillants comme l'abdomen. Le plus commun au Québec est probablement le ptine bossu (Gibbium psyllioides ).
3. Genre Ptinus :Le thorax est souvent orné de touffes de poils et les élytres (ailes rigides) possèdent des rainures. On retrouve ici le ptine bigarré (Ptinus fur ).
Il n'y a pas de données disponibles sur le cycle de vie des ptinidés. La larve est blanchâtre, sauf pour la tête qui est jaunâtre avec les pièces buccales brun foncé. Elle est entièrement recouverte de soies fines et longues. Sa taille varie de 0,5 mm (à la naissance) jusqu'à 3-4 mm à son développement complet. La pupe, de couleur blanchâtre à brun clair, mesure environ 3,5 mm. Elle loge dans un cocon constitué de fils de soies mélangés à de fines particules de la substance sur laquelle elle repose.</strong>

Habitudes

Les ptinidés se nourrissent de matière organique animale et/ou végétale en décomposition ou sèche. Ces insectes sont souvent retrouvés dans les établissements où il y a eu présence de rongeurs et/ou d'oiseaux. Si des rongeurs étaient sur place, les ptines se nourriront de vieux appâts, des excréments et des poils. Dans le cas d'oiseaux, ils mangeront les plumes et les excréments. Les ptines se développent habituellement dans des endroits peu accessibles mais on peut les retrouver à peu près partout où il y a des denrées. Ils peuvent être en quantité extraordinaire.

Vers le haut