Partager

Élimination

Lorsqu’on est aux prises avec une infiltration de dermestes, il faut tout d’abord vérifier tous les recoins dans la maison où peuvent s’accumuler la poussière, les poils d’animaux et les résidus alimentaires (derrière et sous les appareils ménagers par exemple) car ces insectes consomment des fibres animales (protéines). Si nous retrouvons seulement des adultes, comme ceux-ci proviennent de l’extérieur, une application localisée au périmètre des pièces et autour des cadres de fenêtres avec le Destructeur d’insectes rampants Maheu&Maheu devrait s’avérer suffisant.

Dans le cas où des larves sont retrouvées, il faut aussi saupoudrer de la Poudre insecticide Maheu&Maheu derrière les garnitures des prises de courant et des interrupteurs ainsi qu’autour de la tuyauterie et des fils électriques, à la jonction du mur. Pour des infestations plus sévères, il faut intervenir dans l’entretoît. C’est là que se trouve la principale source de nourriture du dermeste : la pollénie du lombric, une mouche qui pénètre dans nos maisons à l’automne pour passer l’hiver à l’abri. Pour ce faire, on utilisera la même poudre insecticide qui sera pulvérisée dans l’entretoit préférablement avec équipement de pulvérisation électrique. De cette façon, on s’assure que la poudre, étant très volatile, ira dans les moindres recoins de l’entretoit. De plus, il est fortement conseillé d’appliquer de la poudre insecticide sous l’isolant près des conduits et du filage qui descendent dans la maison.

Actions

  • Passer l’aspirateur partout (vider ou se débarrasser du contenant de récupération)
  • Appliquer un insecticide sur le périmètre des pièces où l'insecte a été retrouvé
  • Appliquer un insecticide en poudre dans les vides de structure et dans l’entretoit s'il y a présence de larves

Prévention

  • Grillager les prises d'air de l'entretoit
  • Rendre hermétique le plus possible les contours extérieurs des fenêtres, portes, corniches, cheminées, etc.

Description et développement

Le dermeste du lard est un coléoptère de la famille des Dermestidae . À l’état adulte, il est brun foncé ou noir avec une bande transversale de couleur jaunâtre sur le dos sur laquelle on retrouve 6 points foncés. Il mesure environ 8 mm (1/3") de long. À l’état larvaire, il a la forme d’un petit ver brun légèrement poilu de 3 à 5 mm de long avec deux crochets distinctifs à l’extrémité postérieure. Ces crochets sont appelés des urogomphes et permettent de distinguer, entre elles, les différentes espèces de dermestes.
Son cycle de vie se complète en six semaines et il peut y avoir deux générations de dermestes par année.

Chaque femelle adulte pondra d’abord une cinquantaine d’oeufs en forme de banane. Au bout de six à onze jours, les oeufs vont éclore et de chacun sortira une petite larve. Au cours de son développement, la larve changera de peau quatre ou cinq fois puis, suite à une période de repos, se transformera en adulte.

Habitudes

C’est au stade larvaire que le dermeste du lard ennuie le plus les occupants des habitations. En effet, les larves, ayant complété leur développement, circulent au hasard et finissent par atteindre les différentes pièces de la maison par les fentes, les fissures et les plafonniers. On rencontre très souvent le dermeste du lard dans les constructions récentes. L’adulte, tout comme la larve, se nourrit surtout d’aliments riches en protéines: viande sèche, jambon, porc frais, bacon, poisson sec, gâteau et fromage ainsi que des insectes (pollénies et coccinelles principalement), rongeurs ou oiseaux morts qu’il trouve dans les greniers et les entretoîts.

Conseils

Si l’on veut éviter que le problème ne se répète les années suivantes, on doit empêcher les mouches et les coccinelles, entre autres, de s’infiltrer dans la maison pour y passer l’hiver. D’abord, nous recommandons de grillager les prises d’aération et les soffites. Il faut colmater les ouvertures inutiles. Il est aussi possible d’intervenir à l’extérieur de la résidence afin d’empêcher ces insectes d’y pénétrer. L’intervention est effectuée par un de nos techniciens.

Les insectes morts font d’excellents sites de ponte et des sources de nourriture de premier choix pour les jeunes larves de dermestes. Il faut donc surveiller de près l’entretoît ou le grenier selon le cas. C’est souvent par ces endroits que s’introduisent les mouches et autres insectes.

Pour plus d'informations, veuillez consulter notre bulletin technique Le Dépisteur numéro 13 .

Vers le haut