Partager

Élimination

Une infestation de tiques sanguines à l’intérieur se voit assez facilement. Plusieurs insectes peuvent être observés circulant sur les murs, à la jonction des moulures et souvent derrière les rideaux. Étant donné que la tique sanguine peut aussi être le vecteur de certains pathogènes, il est recommandé de faire appel à des professionnels.

Avant tout, il faut faire traiter l’animal par un vétérinaire. Par la suite, passez l’aspirateur dans toutes les pièces où les insectes ont été observés. Insistez au niveau des fentes et fissures afin de ramasser le plus insectes possibles (vider ou se débarrasser du contenant de récupération). Si vous désirez vous attaquer vous-même à votre problème, vous pouvez le faire en appliquant du Destructeur d'insectes rampants Maheu&Maheu dans toutes les fentes et fissures pouvant servir d'abri aux insectes. Dans certains cas, une intervention à l’extérieur peut aussi être nécessaire.

Actions

  • Passer l’aspirateur dans toutes les pièces de la maison (vider ou se débarrasser du contenant de récupération)
  • Faire un traitement insecticide localisé à l’intérieur, s'il y a infiltration

Prévention

  • Consulter un vétérinaire afin d’obtenir des conseils pour la protection de votre animal
  • Éviter les promenades dans les hautes herbes

Description et développement

Les tiques sont des acariens dont la majorité des espèces appartiennent à la famille Ixodidae . Il y a au moins 40 espèces de tiques au Canada. Étant des arachnides, les tiques partagent une parenté rapprochée avec les araignées et les scorpions. On peut les reconnaître facilement par leur corps ovoïde et non segmenté, fusionné au niveau de la tête et de l’abdomen. Elles ont huit pattes et leur taille peut varier énormément en fonction du volume de sang ingéré. Selon l’espèce, la coloration varie du brun foncé au rouge terne.

Deux espèces retiennent notre attention plus particulièrement : la tique sanguine (aussi appelé tique du chenil, tique brune du chien ou Rhipicephalus sanguineus ) qui peut infester les bâtiments et la tique aux pattes noires (aussi appelé tique du chevreuil ou Ixodes scapularis ) qui est le vecteur principal de la maladie de Lyme.
Pour la majorité des espèces de tiques, le taux d’humidité dans les maisons est trop faible pour leur permettre de survivre. Toutefois, la tique sanguine s’accommode très bien du milieu chaud et plutôt sec de nos bâtiments. C’est la seule tique qui peut compléter entièrement son cycle de vie à l’intérieur de nos habitations.

La tique sanguine complète son cycle vital (de l’œuf à l’adulte) généralement en 2 mois lorsque les conditions sont favorables. Il peut y avoir de 2 à 4 générations par année. La femelle engorgée de sang pond de 1000 à 3000 œufs qu’elle dépose dans les fentes et fissures. La tique sanguine se nourrira 3 fois dans sa vie ce qui coïncide avec 3 étapes de son développement : larve, nymphe et adulte. Entre chaque étape, elle quitte l’animal pour effectuer une mue et y reviens pour un autre repas.

La tique aux pattes noires complète son cycle vital sur une période de 2 à 4 ans et ne se développe pas à l’intérieur des bâtiments. Pour plus d’information sur cette tique et la maladie de Lyme, veuillez consulter le site de Santé Canada .

Habitudes

Les tiques sont des ectoparasites hématophages. Elles se nourrissent du sang surtout des mammifères et des oiseaux. L’hôte favori de la tique sanguine est le chien et, bien souvent, c’est par lui que l’infestation commencera dans la maison. Cette tique s’attaque rarement à l’humain mais ne faites pas l’erreur de vous départir de votre animal car elle pourrait vous choisir pour son prochain repas !

La tique s’ancre dans la peau avec des pièces buccales spécialisées, rendant difficile la tâche de la retirer. On les retrouve surtout dans les milieux boisés, particulièrement dans les hautes herbes du sous-bois, mais elles peuvent aussi se réfugier dans les prés, les clairières et même dans la pelouse. Bref, tout milieu ayant des hautes herbes favorise la présence de tiques. Contrairement à la croyance populaire, les tiques ne sautent pas, elles se cachent parmi les hautes herbes et s’agrippent sur un animal durant son passage.

Conseils

La prévention demeure la meilleure façon d’éviter les tiques. Si on se promène en forêt, il faut éviter de circuler dans les hautes herbes durant la randonnée. De plus, portez des vêtements longs afin de couvrir le plus possible la peau et obtenir une protection additionnelle. Il existe aussi des répulsifs à base de DEET ou d’icaridin que l’on peut utiliser. Ne pas oublier que ce sont des insecticides, lisez attentivement l’étiquette avant une utilisation.

Si vous trouvez une tique sur votre animal ou sur vous, utilisez une pince fine et désinfectée pour la retirer. Pour ce faire, pincez la tique le plus près possible de la peau et tirez vers le haut avec une force constante. Par la suite, désinfectez la plaie. Conservez la tique dans le congélateur si vous désirez la faire identifier. Évitez de manipuler la tique à mains nues lorsqu’elle a été retirée de la peau.

Vers le haut