Partager

Élimination

Dans un premier temps, il faut identifier les sources de nourriture possibles autour de la maison et les abris potentiels de ces parasites (matériaux déposés à même le sol par exemple). Puis, on doit colmater les brèches et les fissures de la structure. Un problème à l'intérieur signifie une humidité relative trop élevée. On doit ventiler et assécher les lieux pour l'abaisser, créant ainsi des conditions défavorables à l'installation de ces parasites.

À l'intérieur, on recommande d'utiliser un insecticide seulement s'il est impossible d'éliminer les causes d'humidité excessive. Il faudra alors se servir du Destructeur d’insectes rampants Maheu&Maheu et en vaporiser le bas des plinthes de même que dans les fissures.

À l'extérieur, le traitement doit être fait au moyen d'un insecticide liquide autour de la maison. On traite aussi le bas des murs.

Actions

  • Installer des pièges englués à l’intérieur
  • Localiser & corriger les infiltrations ou fuites d’eau
  • Faire un traitement insecticide localisé à l’intérieur
  • Appliquer un insecticide sur le périmètre extérieur de la maison, s'il y a beaucoup d'infiltration à l'intérieur

Prévention

  • Retirer les débris organiques tels les feuilles mortes dans les margelles
  • Éviter d’entreposer du matériel directement le long des fondations et sur le sol
  • Rendre hermétique le plus possible les contours extérieurs des fenêtres, portes, corniches, cheminées, etc.
  • Garder le taux d’humidité à l’intérieur le plus bas possible

Description et développement

Les centipèdes et les millipèdes ne sont pas des insectes. Ils appartiennent au groupe des myriapodes, ce qui signifie plusieurs (myria) pattes (podes), et plus spécifiquement à la classe des chilopodes pour le centipède tandis que le millipède appartient à la classe des diplopodes. Contrairement aux insectes qui ont le corps divisé en trois parties (tête, thorax, abdomen), on remarque deux parties distinctes chez les myriapodes: la tête et le tronc. La tête comporte les mêmes éléments que les insectes soit: une paire d'antennes, des yeux, des mandibules, etc., et le tronc est composé d'un nombre variable de segments. Le centipède, de couleur brun-rougeâtre, est aplati verticalement (dorso-ventralement) et possède une paire de pattes par segment. Ces dernières lui permettent de se déplacer rapidement en se tortillant. Le millipède (mille-pattes), de couleur brun-foncé, a plutôt un corps cylindrique et possède deux paires de pattes par segment. Celles-ci sont plus courtes que celles du centipède, ce qui l'oblige à des mouvements lents. Le millipède et le centipède sont tous deux ovipares, c'est-à-dire qu'ils se reproduisent par des oeufs. Les larves ressemblent aux adultes sauf que dans le cas du millipède, ils n'ont qu'une paire de pattes par segment. La femelle prend soin de sa progéniture.

Habitudes

Les centipèdes et les millipèdes vivent dans des endroits noirs et humides sous les bûches, les pierres et l'écorce des arbres. Les millipèdes sont omnivores (qui mange de tout; matière animale et végétale) mais avec une prédominance herbivore. Les centipèdes sont plutôt des prédateurs, ils chassent d'autres petits arthropodes (des insectes par exemple) qu’ils paralysent en leur injectant du venin avant de les dévorer. Certaines espèces de centipèdes infligent une morsure qui peut surprendre les non avertis ! À l’automne, on peut voir des migrations de centaines de millipèdes cherchant un endroit pour hiverner. De plus, suite à une pluie intense, le taux élevé d’eau dans le sol oblige les millipèdes à quitter leurs abris naturels. C’est à ces moments qu’ils peuvent s’infiltrer à l’intérieur et que l’on peut en observer plusieurs sur les murs extérieurs de la maison.

Vers le haut