Partager

Élimination

On peut abaisser considérablement une population de collemboles juste en appliquant quelques recommandations, soient :

•réparer les fuites d'eau, s'il y a lieu ;
•éliminer les moisissures qu'il pourrait y avoir (par exemple, sur le cadre d'une fenêtre où il y aurait eu une infiltration d'eau) ;
•enlever le bois humide ou autres matériaux détrempés (par exemple du carton) ;
•si l'humidité de l'air est trop élevée, utiliser un déshumidificateur ou un ventilateur ;
•arroser les plantes d'intérieur quand le sol est vraiment sec ;
•ramasser les feuilles mortes et la matière organique en décomposition autour des fondations de la maison ;
•finalement, chauffer les pièces où l'on retrouve le problème.

Afin de s'assurer que le problème est bel et bien réglé, on complétera ensuite le traitement à l'aide d'un insecticide à action résiduelle comme le Destructeur d’insectes rampants Maheu&Maheu . S’il y a un important problème de collemboles à l’extérieur, il est conseillé de faire un traitement le long des fondations avec un insecticide tel le Rampex Maheu&Maheu .

Actions

  • Abaisser le taux d’humidité à l’intérieur
  • Éliminer toute trace de moisissures
  • Faire un traitement insecticide localisé à l’intérieur
  • Appliquer un insecticide sur le périmètre extérieur de la maison, s'il y a beaucoup d'infiltration à l'intérieur

Prévention

  • Enlever la litière de feuilles et les autres débris organiques incluant le paillis autour des fondations
  • Rendre hermétique le plus possible les contours extérieurs des fenêtres, portes, corniches, cheminées, etc.

Description et développement

Les collemboles sont de petits arthropodes allongés ou ovales mesurant moins de 6 mm. De couleur blanchâtre à grisâtre, ils possèdent une «furcula», c'est-à-dire un appendice qui leur permet de sauter.
La femelle dépose ses oeufs dans un endroit humide. Peu de temps après, on obtiendra une population élevée de collemboles qui, si on laisse aller les choses, pourra atteindre environ 100 000 individus par mètre cube (35 pi3). Les collemboles peuvent s'adapter à un grand nombre d'habitats. On retrouve même dans les régions froides certaines espèces qui ont su résister aux basses températures. Il est possible d’en voir de grandes quantités sur la neige au pied d’un arbre!

Habitudes

Les collemboles vivent aux endroits où l'on retrouve de la matière organique en décomposition, de la litière, des moisissures, des champignons, bref, partout où il y a un taux élevé d'humidité. Dans la maison, on peut les rencontrer au sous-sol, dans la cuisine, la chambre de bain, dans les plantes d'intérieur, autour des drains, des lavabos, etc. Les collemboles affectionnent particulièrement les constructions récentes, du fait que certains matériaux (par exemple le bois) ne sont pas encore assez secs. Il est à noter que les collemboles ne sont pas dommageables en soi. Ils ne sont nuisibles que par leur présence.

Vers le haut