Partager

Élimination

La répression s'effectue en deux étapes. Premièrement, il faut bien arroser la pelouse afin de faire remonter les insectes à la surface. Deuxièmement on traite le terrain avec un savon insecticide. On peut aussi faire le traitement après une pluie abondante. La pluie produira le même effet qu’un arrosage abondant de la pelouse.

Actions

  • Arroser la pelouse autour des plaques jaunes afin de faire bouger les insectes
  • Faire un traitement insecticide localisé sur et autour des plaques de gazon séchés

Prévention

  • Vérifier le gazon sur les talus exposés au soleil en mai-juin afin d'intervenir dès leur apparition

Description et développement

La punaise des céréales (Blissus leucopterus leucopterus ) est un insecte hémimétabole faisant parti de l'ordre des hémiptères et de la famille des Lygaeidae . L'adulte mesure environ 3 mm et porte des ailes blanchâtres qui sont repliées sur son dos (partie supérieure de l'abdomen). Il est de couleur noire. Les nymphes (jeunes) sont plus petites et de couleur rouge; elles deviendront graduellement noires en s'approchant du stade adulte.
Les punaises des céréales passent l'hiver sous la forme adulte dans les débris végétaux (gazon mort, feuilles morte, etc.). Elles reprendront leur activité au printemps lorsque la température deviendra favorable. À ce moment, elles se reproduisent et commencent à pondre des œufs sur le gazon près de la surface du sol. L'éclosion se produira au bout de deux semaines. Habituellement, les nymphes arrivent à maturité après 30 jours. Ces insectes ont en général 2 générations par année.

Habitudes

Les punaises des céréales sucent la sève des graminées, celle de la pelouse en particulier. Les portions attaqués de la pelouse auront une couleur jaune-brun. On a alors la fausse impression que la pelouse s'est desséchée parce qu'il a fait très chaud. Ajoutons que les conditions de sécheresse prolongée favorisent le développement de ces insectes. Ainsi, les endroits les plus vulnérables seront les talus exposés au soleil.

Vers le haut