Partager

Élimination

Il faut placer des trappes mécaniques conventionnelles aux entrées pour attraper la musaraigne lorsqu’elle sortira pour chasser. Sinon, on peut les capturer vivantes avec un piège à prises multiples qui fonctionnent par gravité ou à ressort. On peut utiliser du beurre d’arachide pour appâter l’animal. Elle ne le mangera pas, mais elle sera attirée par l’odeur.

La musaraigne peut s’infiltrer dans la maison lorsqu’il y a des ouvertures au niveau des fondations ou un sous-sol de service riche en invertébrés. Toutefois, ce phénomène n’arrive que rarement. À ce moment, on peut placer le Piège englué Maheu&Maheu . On peut aussi procéder de la même façon qu’à l’extérieur.

L’utilisation de rodenticide est inefficace puisque les musaraignes sont insectivores et ne seront pas attirées par celui-ci.

Actions

  • Installer des pièges à prises multiples dans leurs tunnels

Prévention

  • Inspecter le terrain régulièrement afin d'intervenir rapidement s'il y a des dommages

Description et développement

La musaraigne est un petit mammifère insectivore appartenant à la famille des soricidés (Soricidae ). N’étant pas un rongeur, elle est souvent confondue avec les mulots et les souris. On peut la distinguer des rongeurs par ses oreilles qui disparaissent dans son pelage, son museau pointu et ses petits yeux. La grande musaraigne, l’espèce retrouvée le plus fréquemment en banlieue, pèse entre 12 à 28 g et mesure de 10 à 15 cm. Son pelage tend vers le gris foncé et sa queue ne mesure que le tiers de la longueur de son corps. Généralement, la grande musaraigne donne naissance à une portée de cinq à six petits. La femelle peut avoir jusqu’à trois portées entre mars et septembre. En milieu naturel, elle vit rarement plus de 18 mois.

Habitudes

La musaraigne est une fouisseuse qui habite les forêts, les marécages et les broussailles. De préférence, elle creuse ses galeries dans l’humus du sol et fréquente les environnements humides. Souvent, son nid est localisé sous une buche ou une roche et elle peut emprunter les galeries de la taupe à l’occasion. Insectivore, la musaraigne se nourrit d’insectes, d’araignées, de vers de terre et de mollusques terrestres. La musaraigne peut être très agressive. Elle s’attaque parfois à un animal de taille supérieure, par exemple une couleuvre ou un jeune lièvre.

Surtout nocturne, la musaraigne se dirige par écholocation comme une chauve-souris et peut chasser autant sous la terre qu’en surface. Elle est plutôt solitaire et défend son territoire. De plus, la grande musaraigne est un mammifère venimeux qui peut paralyser et tuer une souris après une seule morsure.

Comme la musaraigne est active toute l’année, elle peut creuser des galeries autour de la maison et causer des dégâts dans les aménagements paysagers, même sous la neige. Contrairement aux taupes, les musaraignes sortent souvent de leur terrier pour chasser. Donc, on peut facilement localiser les entrées qui ont un diamètre d’environ 3 à 5 cm. Ces entrées sont généralement localisées près d’une surface verticale comme un mur ou une clôture.

Vers le haut