Partager

Élimination

La première étape consiste à bien identifier la fourmi, puisqu’elle est souvent confondue avec d’autres espèces. Si l’on confirme que c’est la fourmi pharaon, on conseille fortement la visite d’un spécialiste en gestion parasitaire. De par leur nature, résoudre un problème de fourmis pharaons dans la structure peut s’avérer très complexe. L’application d’un insecticide résiduel de contact est déconseillée, puisque la colonie se divise au contact du produit et le problème peut se répartir dans plusieurs pièces. L’intervention initiale doit se faire au moyen d’un appât insecticide. Par contre, les appâts vendus au détail ne sont pas toujours efficaces puisqu’ils ne sont pas spécifiques à la fourmi pharaon. Il faut s’armer de patience pour éliminer cette fourmi de notre demeure !

Actions

  • Utiliser des appâts insecticides là où les fourmis sont observées car les nids sont souvent inaccessibles

Prévention

  • Éliminer les résidus de nourriture qui se retrouve au sol ou sur les comptoirs (entretien ménager)

Description et développement

La fourmi pharaon (Monomorium pharaonis ) est une petite fourmi qui ne mesure pas plus que 2 mm de longueur. Sa coloration varie du jaune doré au rouge. Cette fourmi a un dard, mais il est rarement visible. Elle est souvent confondue avec d’autres espèces, c’est pourquoi il est important de capturer quelques spécimens pour les faire identifier par un spécialiste en gestion parasitaire.
Les fourmis sont des insectes sociaux qui vivent en colonies. Contrairement à beaucoup d’espèces de fourmis, il y a plusieurs reines dans une colonie de fourmis pharaons. Même s’il y a des fourmis ailées, il n’y a pas de vol nuptial pour cette espèce. L’accouplement se produit dans le nid et de nouvelles colonies se forment par bourgeonnement. À ce moment, une ou plusieurs reines et quelques ouvrières quittent le nid avec des larves et des pupes pour migrer dans un endroit propice au développement d’une nouvelle colonie. Dans des conditions optimales, une colonie peut atteindre 300 000 individus.

Habitudes

La fourmi pharaon vient originalement des régions tropiques d’Afrique. Cela signifie que la colonie a besoin d’un milieu chaud et humide pour s’y installer. Ces fourmis ne font pas de petits monticules dans le sol et ne creusent pas des galeries dans le bois. Elles vont plutôt s’installer dans un vide ou une fissure de la structure (sinon le vide d’une armoire, derrière les plinthes ou les cadres de fenêtre, etc.). Leur nid sera localisé près d’une source de chaleur, comme un conduit de chaleur ou un radiateur. Par exemple, une colonie peut s’établir dans la maison si on transporte une partie de nid cachée dans une boite.

Les colonies sont très mobiles et peuvent se déplacer facilement lorsque les conditions du milieu changent. À l’intérieur, les ouvrières circulent souvent près d’une source d’humidité. Donc, on les retrouve généralement dans la cuisine ou la salle de bain, circulant sur la tuyauterie. À l’extérieur, les ouvrières circulent autour des fenêtres et des portes. Ces fourmis circulent surtout vers la fin de journée, même si on peut les retrouver durant le jour.

La fourmi pharaon cherche le sucré, les matières grasses et les insectes pour nourrir la colonie. S’il y a un stress dans la colonie, elle va souvent se diviser pour donner plusieurs petites colonies réparties dans la structure.

Conseils

Pour plus d'informations, veuillez consulter notre bulletin technique «Le Dépisteur » au numéro 15

Vers le haut